Menu +

Le Sénégal et la menace terroriste : quelles solutions pour faire face ?

Nuage de mots terrorismeIl y a quelques années encore, le terrorisme religieux d’aspiration musulmane était encore territorialisé autour des zones de conflits (essentiellement le Moyen-Orient). Ce phénomène a muté depuis, pour s’inviter au grand jour sur le sol occidental et ses centres d’intérêts à travers le monde. Madrid, Londres, New-York, Paris ou encore Bali témoignent de la tournure prise par cette nouvelle forme de guerre contre un ennemi à la fois visible et diffus. Le continent africain n’est pas resté en marge de ce phénomène avec des attentats en Algérie, au Somalie, au Kenya, au Tchad… et plus récemment au Mali et au Burkina Faso où des hôtels réputés accueillir beaucoup d’Occidentaux ont été la cible d’attaques terroristes ayant entraîné plusieurs morts. La Côte d’Ivoire vient tout récemment de rallonger cette liste avec l’attaque terroriste de Grand Bassam du 13 mars 2016.

Phénomène qui se répand comme une tâche d’huile, le terrorisme cherche à élargir ses cibles pour amplifier son action et s’imposer dans notre quotidien comme un élément du décor, comme une marque familière. Son objectif est de semer la peur par une surenchère de la barbarie à laquelle se livrent plusieurs groupes, afin de conditionner chacun de nos actes au quotidien. Aussi, aucun pays au monde ne peut aujourd’hui raisonnablement s’exclure d’office du champ de la menace terroriste. La surenchère et la déraison terroristes, couplées à la mondialisation qui accentue la distribution universelle des intérêts occidentaux et des modèles contraires au diktat intégriste, multiplient et diversifient les cibles. Face à cette menace nouvelle, quelles solutions s’offrent à l’Afrique et au Sénégal en particulier ?

Il n’est pas envisageable de vivre en état d’urgence permanent avec des check points à chaque bout de rue : le coût financier d’une telle démarche est beaucoup trop élevé ; l’habitude crée l’usure et l’inattention des hommes et finit par démotiver les troupes ; la pression sociale et psychologique d’une telle mesure est insupportable dans la durée et l’ambiance de peur permanente contribue à la crispation de l’économie. En réponse alternative, le Club Upsilon livre ici sa vision de la lutte contre le terrorisme au Sénégal en précisant que le bénéfice des actions en matière de sécurité publique ira au crédit de la tranquillité publique d’une manière générale, au-delà de la seule lutte antiterroriste. Pour être efficace, la stratégie de lutte doit être dynamique, multiforme et concertée.

LES SOLUTIONS POLICIÈRES ET MILITAIRES

La lutte contre le terrorisme est une question de sécurité intérieure et extérieure. Elle se mène donc naturellement sur les terrains policier et militaire. Les forces de défense et de sécurité jouent à ce titre, un rôle central. La priorité devra être axée sur les effectifs et leur formation, sur les équipements ainsi que dans le domaine de l’intelligence. Télécharger le dossier complet

Digiprove sealCopyright secured by Digiprove

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Spamcheck Enabled)

All original content on these pages is fingerprinted and certified by Digiprove

Copyright © 2017 www.club-upsilon.com. All Rights Reserved.