Revue de presse du Club Upsilon N°3

Revue de PresseLe Sénégal maintient l’interdiction d’importer de la volaille jusqu’en 2020

(JEUNE AFRIQUE) – Malgré les pressions de l’OMC, le Sénégal a décidé de maintenir l’interdiction d’importer de la volaille jusqu’en 2020.

Le Sénégal va maintenir l’interdiction d’importer de la volaille au moins jusqu’en 2020, en dépit des pressions de l’Organisation mondiale du Commerce et de pays exportateurs, a annoncé, le 1er octobre 2013, son ministre de l’Élevage et des Productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye. En 2005, le Sénégal a fermé ses portes aux importations de volaille pour se prémunir de l’épidémie de grippe aviaire.

Sénégal-Terrorisme : une vingtaine de Pakistanais refoulés vers la Gambie

(AFRIK.COM) – Les autorités militaires sénégalaises refusent, depuis le samedi dernier, l’entrée d’une vingtaine de présumés médecins pakistanais en provenance de la Gambie. Selon les services du ministère de l’Intérieur, ces derniers seraient liés à un groupe terroriste. L’information a été rendue publique par l’Agence des Musulmans d’Afrique (AMA) sur le refus du Sénégal de laisser ces présumés médecins pakistanais sur le sol du pays de la « Teranga ». Selon nos informations bien vérifiées : il s’agit en réalité d’un groupe de 22 ophtalmologistes pakistanais, qui venaient régulièrement au Sénégal pour faire des campagnes d’opérations gratuites de cataractes dont souffrent bon nombre de Sénégalais.

Brouille entre le mali et plusieurs pays voisins ? : Le Sénégal, la Mauritanie, le Niger seraient très fâchés contre notre pays et ses dirigeants

(Soir de Bamako) – Trois pays voisins au nôtre, le Sénégal (avec lequel le Mali partage une frontière longue de 419 kms), la Mauritanie (avec lequel le Mali partage une frontière longue de 2.237 kms), le Niger (avec lequel le Mali partage une frontière longue de 821 kms), ne seraient pas contents des autorités maliennes. Si la brouille en ce qui concerne le Sénégal serait entre le président Macky Sall et le nouveau président Ibrahim Boubacar Kéïta, la Mauritanie et le Niger en voudraient à la diplomatie de notre pays, aux autorités de la Transition, notamment au président Dioncounda Traoré, et au nouveau président IBK.

Une vaste opération de décongestionnement

(SUD COMMUNICATION) – Conscient du nombre pléthorique d’étudiants dans les universités publiques sénégalaises, le gouvernement s’est lancé après le conseil présidentiel sur les Concertations nationales sur l’avenir de l’Enseignement supérieur (Cnaes), dans une vaste opération de décongestionnement. Ainsi, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, pour venir à bout de la question de l’orientation des bacheliers, entend mettre sur pied l’Université virtuelle du Sénégal (Uvs) dont le démarrage est prévu en janvier 2014 et le réseau d’Institut supérieur de l’enseignement professionnel (Isep) dont celui de Thiès, centré sur les métiers du rail, du tourisme et des mines est déjà fonctionnel.

Organismes génétiquement modifiés Le Sénégal cogite sur le cadre réglementaire

(REWMI.COM) – Un atelier d’information et de sensibilisation des régulateurs, parlementaires et société civile, en matière de biosécurité et de biotechnologie se tient, depuis hier, à Dakar. Cette rencontre de deux jours a pour objectif de sensibiliser et d’informer sur les Organismes génétiquement modifiés (Ogm) et sur le niveau de mise en œuvre du cadre réglementaire défini par le Sénégal, afin que chaque acteur puisse jouer son rôle.

A l’instar de plusieurs pays en développement et à la faveur du projet Pnue-Fem de développement des cadres nationaux de biosécurité, le Sénégal s’est engagé dans un processus d’élaboration d’une législation nationale et de mise en place d’un cadre institutionnel pour la prévention, et le cas échéant, la gestion des risques pouvant découler de l’utilisation des organismes génétiquement modifiés ou de leurs produits dérivés.

LA RÉVOLUTION DU CHEVEU CRÉPU : L’histoire d’une aliénation

(FIFINET)Depuis des décennies, différents produits ont été manufacturés pour dompter la chevelure crépue des négro-africains et lui donner un aspect plus lisse. Pour cela, cosmétologues et chimistes ont mis au point le défrisage dont la pratique remonte à l’esclavage. Le lissage des cheveux, à l’image de la dépigmentation répondait à des critères de différenciation sociale entre les communautés noires. Pendant la ségrégation raciale, les coiffures traditionnelles telles que les tresses étaient signe de ruralité et apparaissaient rarement dans les publicités destinées à un public afro-américain.

Dans leur livre, Hair story, Untangling the Roots of Black Hair in America paru en 2001, Ayana Bird et Lori Tharp évoquent les Comb tests qui excluaient ou incluaient les paroissiens des églises noires, sur la base de la texture de leurs cheveux. Des tests analogues étaient pratiqués durant l’apartheid en Afrique du sud.

La croissance ne profite toujours pas aux Africains pauvres

(AFP) – La croissance économique spectaculaire de l’Afrique laisse toujours de côté près la moitié des habitants du continent, qui continuent à vivre dans l’extrême pauvreté, selon un sondage conduit dans 34 pays et publié mardi à Johannesburg.

L’économie africaine devrait croître en moyenne de près de 5% cette année, mais «satisfaire les besoins de base quotidiens reste un défi majeur pour la majorité des Africains», a commenté Afrobaromètre, dont des agents locaux ont interrogé plus de 51.000 personnes entre octobre 2011 et juin 2013.

La Gambie se retire du Commonwealth

(LE MONDE) – Le gouvernement de Gambie a annoncé mercredi 2 octobre au soir le retrait de ce pays du Commonwealth, organisation anglophone, avec effet immédiat, sans fournir d’explication. « Le gouvernement se retire du Commonwealth en tant que membre et décide que la Gambie ne sera jamais membre d’une institution néo-coloniale, et ne fera jamais partie d’une institution qui représente un prolongement du colonialisme », affirme-t-il dans ce communiqué, précisant que la décision est prise « avec effet immédiat ».

Lampedusa : le bilan du précédent naufrage passe à 360 morts

(LE PARISIEN) – Alors qu’un nouveau drame de l’immigration s’est produit vendredi soir, l’île de Lampedusa (Italie) compte encore les morts du précédent. Et le bilan ne cesse de s’alourdir. Ce sont désormais 360 victimes qui ont été enregistrées après le naufrage, le 3 octobre, d’un bateau de migrants majoritairement originaires d’Erythrée.

Les plongeurs ont en effet encore ramené à la surface un nouveau corps ce dimanche matin, après en avoir ramené vingt samedi. Au final, seules 155 personnes ont survécu sur les quelque 545 hommes, femmes et enfants de l’embarcation (Vidéo).

Assainissement : L’Onas va réhabiliter 300 km de réseau à Dakar

(LE SOLEIL) – L’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) promet de renouveler, à court et moyen termes, 300 km du réseau dans certaines zones de Dakar. L’annonce est du directeur l’Assainissement, Adama Mbaye, qui a présidé, hier, un atelier sur les nouvelles technologies de renouvellement des réseaux.

Dans le cadre du Plan directeur d’assainissement (Pda), l’Onas entend effectuer des travaux de réhabilitation sur 300 km de réseau dans certains quartiers situés au centre ville de la capitale sénégalaise. C’est ce qu’a indiqué Adama Mbaye, le directeur de l’Assainissement.

Déraillement de trois wagons Risques de contamination de la nappe phréatique

(REWMI)En plus du manque d’eau dans Dakar et environs, voilà qu’un déraillement de trois wagons contenant des produits chimiques a eu pour théâtre Bargny, lundi dernier. Les populations s’inquiètent dune éventuelle contamination des puits, leurs seules sources d’approvisionnement en eau.

Trois wagons d’un train contenant des produits chimiques sont tombés sous le «Pont Seck Gueye», plus connu sous le surnom de «Pont Parcelle» de Bargny. C’était ce 30 septembre, en milieu d’après-midi. Même s’il y a eu plus de peur que de mal, les risques de contamination sont énormes, en cette période où Dakar et ses environs manquent d’eau et du fait de fortes probabilités de pollution des sols.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

(Spamcheck Enabled)

Copyright © 2022 www.club-upsilon.com. All Rights Reserved. 
Warning: Use of undefined constant on - assumed 'on' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/21/d413446284/htdocs/wp-content/plugins/fantastic-copyright-free/fantasticcopyrightfree.php on line 135